Faire chanter Apple, une mauvaise idée…

Faire chanter Apple, une mauvaise idée…

Le hacker porte-parole du groupe de pirates « Turkish Crime Family » vient d’être condamné à 2 ans de prison pour avoir essayé de faire chanter Apple.

Image : pymnts.com


Tout commence en l’an de grâce 2017, quand un groupe de pirates demande à Apple une rançon de 75.000$ en cryptomonnaie pour éviter l’effacement de 300 millions de comptes iCloud dont il aurait eu accès.

Les pirates, grand seigneurs, ont même autorisé Apple à payer en cartes cadeaux iTunes, avec un petit supplément tout de même… pour atteindre 100.000$ de rançon.

A l’époque, Apple a simplement répondu qu’ils n’avaient été victimes d’aucun piratage. Pourtant, l’affaire n’en reste pas là. Apple a déposé plainte et une enquête a été ouverte.

C’est ainsi que, 3 ans plus tard, Kerem Albayrak, un Anglais de 22 ans habitant à Londres, se fait arrêter par la National Crime Agency (NCA).

Kerem Albayrak (Image : tag24.de)

La NCA a retrouvé sur son smartphone des enregistrements prouvant qu’il était l’auteur de la demande de rançon de 2017. Nous avons aussi désormais la confirmation qu’aucun compte iCloud n’avait été compromis. Les données provenaient probablement d’une fuite de 500 millions de comptes chez Yahoo, dont le piratage avéré a eu lieu en 2017.

Pour vous protéger autant que possible de la suppression de vos comptes ou de données que vous laissez sur des services comme iCloud, les règles simples à respecter sont :

  • Utiliser un mot de passe différent sur chaque plateforme, pour éviter qu’un mot de passe piraté d’un côté n’ouvre la porte de l’autre.
  • Changer de mot de passe régulièrement. Je sais ça peut devenir fastidieux, mais un bon gestionnaire de mot de passe vous y aidera, comme Enpass ou Dashlane par exemple.
  • Faites des backups de vos données, pour le cas où la rançon concernerait vos propres fichiers. Cela rendra le ransomware beaucoup moins bloquant.
En appliquant ces quelques conseils, vous devriez ne pas vous en sortir trop mal dans la jungle qu’est l’Internet d’aujourd’hui.

Bonne exploration et n’oubliez pas, en ce 31 décembre 2019, de prendre de bonnes résolutions pour 2020. Et surtout, surfez couverts !

Happy new year et surfez couverts !

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.